L'animation diversement mise en oeuvre

Publié le par Réseau inter CVS 91

L'investissement dans les activités et les moyens consacrés à l'animation sont inégaux. Le plus souvent, il y a une(e) animateur à plein temps, quelque fois seulement un poste à mi temps, d'autres ont jusqu'à deux animateurs, et enfin des pratiques différentes existent dans l'implication des autres membres du personnel et dans le bénévolat.

La coordination des activités d'animation, avec des ateliers thérapeutiques, menés par le ou (la) psychologue et/ou le (la) psychomotricien (ne) ou autres métiers sont nécessaires.

Les activités d'animation sont essentielles au bien être des résidents. Leur quotidienneté et leur diversité, selon les pathologies des résidents, renforcent le qualité du lieu de vie des résidents.

Il est important de vérifier que les animations soient adaptées au profil et aux attentes du résident.

L'ouverture à du bénévolat et à des prestations externes décloisonne la vie de l'établissement.

Les initiatives intergénérationnelles sont bien appréciées . Ainsi, des Ehpad ont un partenariat avec des écoles, des centres aérés et produisent des échanges continus qui changent le regard sur les vieilles personnes et les enfants.

Le CVS peut aussi émettre son avis et faire des propositions sur l'animation. Le projet d'animation fait partie du projet d'établissement soumis à la consultation et à l'avis du CVS.

Rappelons que le poste d'animation est à 100% sur le budget hébergement.


Commenter cet article