Chambre funéraire en Ehpad, un besoin de clarification

Publié le par Réseau inter CVS 91

Lorsque le décès d’un résident intervient dans un Ehpad, des différends surviennent avec les familles pour le transfert et le dépôt du corps en chambre funéraire au sein de l’établissement.

Faute d'équipement et d’un nouveau dispositif légal, des Ehpad exigent un transfert rapide au funérarium.

Dans les établissements de santé, une obligation légale de conservation du corps jusqu’à six jours ouvrés existe.

Le CVS peut aborder cette question, vérifier ce qui est contenu dans le contrat de séjour et le projet d’établissement et demander l’instauration d’une chambre funéraire et au moins plus de souplesse dans le délai.

Le prendre soin, le respect du deuil de la famille, comme des personnels exigeraient une nouvelle réglementation.

Publié dans Règles et prestations

Commenter cet article