L'alimentation en Ehpad

Publié le par Réseau inter CVS 91

C'est l'une des préoccupations majeures des résidents en EHPAD. La qualité et la diversité des menus sont-elles  suffisantes ? Ces questions intéressent les professionnels, les proches aidants et les membres du CVS. Dans la plupart des établissements, il existe une commission "menus ou restauration". Est-elle ouverte aux usagers, aux familles ? Selon les Ehpad, des membres de CVS sont invités, ailleurs, ce n'est pas toujours le cas.. Certains CVS pensent à mettre à l'ordre du jour les questions touchant la restauration. 

Il est important de vérifier comment les attentes sont prises en compte, l'équilibre des menus, les choix proposés, l'affichage à l'avance des menus et leur respect, la confection des plats, l'approvisionnement des produits. Dans la plupart des Ehpad, il est fait appel à un diététicien ou nutritionniste, c’est toujours intéressant de connaître leur avis.

Le lieu et l'environnement du repas sont également importants. Des travaux indiquent que l'on s'alimente moins bien dans sa chambre, au lit que dans les espaces conviviaux. 

On peut aussi aborder les petits déjeuners, les goûters et collations. 

Au plan de la santé, dans un soucis de bonne nutrition, on peu évoquer : le respect des régimes, la texture des plats pour les résidents ne pouvant plus mâcher ou ceux sujet à des troubles de la déglutition, mais aussi les horaires et le temps nécessaire pour s'alimenter.

Certains CVS  soulignent la rigidité des normes d'hygiène imposées aux établissements qui ne facilitent pas l'originalité et la saveur des plats.

 

Commenter cet article