Rhône, le CVS est incontournable

Publié le par Réseau inter CVS 91

Poursuite de notre enquête sur les CVS dans une structure d'aide à domicile. Après l'exemple de Loire Atlantique dans un service de soins à domicile, voici celui du Rhône dans le secteur des personnes adultes en situation de handicap physique. Un contexte différent des personnes âgées, mais intéressant.

SErvices Spécialisés pour une vie autonome à domicile (SESVAD 69), cette structure de l’APF (Association des Paralysés de France) accompagne 202 personnes adultes en situation de handicap. Elle appuie son fonctionnement sur le CVS, et cela bien avant l’obligation légale de 2002

Tous les services du SESVAD (accompagnement médico social, soins, Gardes Itinérantes de Nuit, habitat, répit pour les aidants) sont représentés au CVS par 13 usagers et 2 professionnels. Les élus ont été formés, les modes de transports et les horaires aménagés pour faciliter l’accès de tous aux réunions. En plus des trois réunions plénières annuelles du CVS, des réunions intermédiaires approfondissent les questions sur la bientraitance, les tarifs, l’organisation du travail. Deux rencontres festives par an un samedi permettent aux élus du CVS de rendre compte de leurs activités et de rencontrer les usagers. Autre forme de communication pour rompre l’isolement du domicile et préparer l’ordre du jour : les courriels, bientôt la webcam.

Alexandre, le président du CVS apprécie ces rencontres, y compris celles au sein de l’APF régionale. « Mon investissement au sein du CVS m’a permis d’avoir confiance en moi, et m’a donné envie de sortir de mon illettrisme » Willy, le vice président, est tout aussi élogieux sur le CVS et leur reconnaissance de leurs interventions. Anne Enselme Levraut, la directrice s’appuie pleinement sur le CVS, «C’est dans la culture de l’APF. Lorsque des usagers me parlent de leurs difficultés, je les incite à passer par le CVS. Je tiens aussi à ce que les salariés professionnels soient présents au CVS, on apprend avec l’intervention des usagers à traiter les problèmes collectifs, à résoudre les dysfonctionnements. La qualité de l’accompagnement et la motivation s’en ressentent »

Les élus du CVS sont pris au sérieux. Ils réalisent le compte rendu du CVS, sont associés à la construction et à l’analyse de l’enquête de satisfaction des usagers. Il en est de même pour le projet d’établissement et l’évaluation externe de la qualité

Alexandre est convaincu ; « Avec l’activité du CVS, on est bien écoutés par les salariés et la directrice. On travaille ensemble main dans la main, pour le bien être de tous »

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article