Le psychomotricien un métier apprécié

Publié le par Réseau inter CVS 91

 

Vu l’évolution des multiples pathologies physiques et cognitives en Ehpad, l’existence d’un(e) psychomotricien (ne) correspond à un réel besoin. Malheureusement tous les Ehpad ne dispose de ce poste. Les CVS qui connaissent leurs activités apprécient leurs bienfaits sur les résidents.

 

Sous prescriptions et contrôle médical, le psychomotricien rééduque les troubles liées à des perturbations d’origine psychologique, mentale ou neurologique. Cette thérapie intervient sur des dysfonctionnements du mouvement et du geste : agitation, difficultés de concentration ou de repérage dans l’espace et le temps. Gymnastique douce, expression gestuelle, relaxation, travail sur les sens, la mémoire… Ses séances individuelles et collectives peuvent être appuyées par la musique, le chant, la danse et d’autres formes de communication qui permettent au résident de retrouver une aisance gestuelle et une sensation de bien-être physique

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article