Un quart des personnes décédées vivaient en Ehpad

Publié le par Réseau inter CVS 91

 

En 2015, 5,6 % des personnes âgée de 65 ans ou plus vivent en institution.

Parmi les 728 000 résidents, 80 % vivent en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). La même année, 150 000 résidents d’Ehpad sont décédés. Les décès de résidents  représentent un quart des décès enregistrés en France tous âges confondus, et un tiers des décès des 75 ans ou plus. Dans trois cas sur quatre, le décès du résident survient au sein même de l’Ehpad et dans un cas sur quatre, lors d’une hospitalisation.

À caractéristiques du résident égales, le décès à l’hôpital est moins fréquent lorsqu’une infirmière est présente dans l’Ehpad 24h/24, plus fréquent lorsque celui-ci rencontre des difficultés de recrutement. De plus en plus confrontés à la question de l’accompagnement de la fin de vie, 87 % des Ehpad ont mis en place des procédures liées à la fin de vie en 2015 (contre 75 % en 2011).75 % ont un volet « soins palliatifs » dans leur projet d’établissement (contre 62 % en 2011),  et la même proportion a signé une convention avec une équipe mobile ou un réseau en soins palliatifs  (74% des Ehpad contre 60 % en 2011).

Ses soins palliatifs limités en Ehpad

Malgré le développement de ces dispositifs, le recours aux soins palliatifs en Ehpad reste limité. En 2015, 10 % des résidents décédés ont bénéficié de l’intervention d’une équipe mobile de soins palliatifs ou d’un réseau de santé en soins palliatifs (12% hors Ehpad rattachés à une structure sanitaire, qui peuvent bénéficier des équipements de celle-ci).le recours aux soins palliatifs en Ehpad reste limité. En 2015, 10 % des résidents décédés ont bénéficié de l’intervention d’une équipe mobile de soins palliatifs ou d’un réseau de santé en soins palliatifs (12% hors Ehpad rattachés à une structure sanitaire, qui peuvent bénéficier des équipements de celle-ci).le recours aux soins palliatifs en Ehpad reste limité.

En 2015, 10 % des résidents décédés ont bénéficié de l’intervention d’une équipe mobile de soins palliatifs ou d’un réseau de santé en soins palliatifs (12% hors Ehpad rattachés à une structure sanitaire, qui peuvent bénéficier des équipements de celle-ci).

(Source DREES )

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article