L'enquête sur les aidants dans l'Essonne

Publié le par Réseau inter CVS 91

Le département de l’Essonne a fait réaliser par l’Agence Cekioa un diagnostic territorial des besoins des proches aidants. Cette étude, publiée en janvier 2019, dresse un état de la socio-démographie de l’Essonne et des différents profils des aidants, pointe les actions et les dispositifs pour les aidants sur le département de l’Essonne. Elle identifie les freins à l’accès aux dispositifs, les difficultés des aidants selon les territoires du département. Enfin, elle préconise plusieurs actions.

Notre Inter CVS Cdca a participé à ces travaux.

Parmi les difficultés rencontrées,  il est  souligné (page 19)  dans l’ordre : 

  • Les difficultés à concilier le temps dédié à mon (mes) proches avec mes obligations professionnelles, ou pour ma scolarité (pour les jeunes aidants),
  • Le soutien aux aidants trop éloignés de mon domicile,
  • Les difficultés financières,
  • La dégradation de santé,
  • L’inadaptation de son logement,
  • La difficulté à trouver une place en établissement pour mon /mes proche(s)
  • Les difficultés à coordonner les aides pour la personne aidée,

Concernant les besoins non satisfaits exprimés par les aidants pour accompagner leur(s) proches : on note dans l’ordre ( page 22) :

  • L’information sur les aides existantes pour à mon (mes) proches
  • La nécessité  d’intervenants en relais qui pourraient s’occuper de à mon (mes) proches
  • L’aide pour réaliser les démarches administratives de à mon (mes) proches
  • Faciliter l’accès aux soins pour à mon (mes) proches (dont l’accompagnement aux rendez-vous médicaux)
  • Le soutien d’autres membres de la famille
  • La formation pour mieux accompagner mon /mes proche(s)
  • L’information sur la pathologie ou le handicap de mon /mes proche(s)

L’encadré de la page 25 fait ressortir: 

- Le manque de temps de répit : un besoin accentué par des contraintes de transport et de coût ;

- Le manque d’informations sur les dispositifs existants d’aide aux aidants : les dispositifs sont nombreux au sein du territoire, mais tous les acteurs évoquent un manque de lisibilité et de visibilité de ces dispositifs

Celui de la page 38 lui fait état des dispositifs existants et des freins qui limitent l’accès des aidants à ces dispositifs

Parmi les propositions d’actions de l’étude pour promouvoir la prévention et l’aide aux aidants, il s’agit de (Page 39) :

  • Renforcer le repérage des aidants en passant par les professionnels
  • Améliorer la lisibilité et la visibilité de l’offre aux aidants
  • Faire évoluer et renforcer l’offre aux aidants
  • Développer des solutions aux besoins des jeunes aidants
  • Développer des solutions adaptées aux besoins des aidants actifs

 

Voici en pièce jointe l’intégralité de l’étude

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article