Après la bataille des masques, celle des tests et de la solidarité

Publié le par Réseau inter CVS 91

 

Malgré une épidémie de cette ampleur qu’aucun pays n’avait prévue, l’inquiétude pour la prévention du virus grandit. En Ehpad les personnels et les directeurs se battent chaque jour pour éviter sa propagation. Les résidents confinés sans visites s’inquiètent avec leur famille de leur isolement. Heureusement la communication virtuelle organisée par l’établissement réduit leur anxiété et celle de leur proche. L’Ehpad transforme son organisation et ses accompagnements. Face à l’accroissement annoncé du virus en Ehpad, les fédérations professionnelles, les syndicats et les associations alertent les pouvoirs publics et tirent des premières leçons (voir pièces jointes).

Après la bataille pour l’octroi des masques à peine gagnée, celle de l’obtention des tests pour les personnels et les résidents est engagée. Elle concerne également le secteur du domicile.

Heureusement la solidarité est menée à tous les niveaux. Nos élus de CVS contactent régulièrement les établissements à partir de notre questionnaire. L’inter CVS 91 a salué cette semaine le courage et la compétence des personnels et des directeurs qui prennent soin de nos proches. Comme pour les hôpitaux, ils ont besoin de notre soutien et de nos remerciements. Certains aidants et membres de CVS ont proposé leur aide.

L’heure est aussi à l’accompagnement de la fin de vie avec les proches aidants. Les résidents ne peuvent pas mourir seuls. L’entraide et l’écoute avec ceux qui ont perdu leur proche, y compris avec les soignants est à organiser.

Cette crise sanitaire majeure servira de leçons pour une toute autre prise en charge du grand âge et pour la politique de santé envers les citoyens.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article