Un premier bilan et des conseils pour affronter la pandémie

Publié le par Réseau inter CVS 91

Les contacts des élus de CVS et de proches aidants avec les Ehpad relevés par le questionnement de notre inter CVS sont nécessaires. Les réunions sur Skype de notre réseau Inter CVS approfondissent l’état de la situation et la recherche de conseils. Chaque Ehpad gère au mieux cette crise, selon ses moyens (personnels, matériels, infrastructure…). Résumé

 

  • Les témoignages de proches aidants, de professionnels, de directeurs et les ressentis des résidents illustrent l’anxiété de tous, la volonté de surmonter la pandémie et le courage des professionnels vu l’aggravation de la crise en Ehpad. Nos remerciements aux personnels et aux directeurs sont appréciés
  • Les consignes de confinement total prévues par le ministère sont difficilement ou pratiquement pas applicables/difficiles à appliquer sur le plan pratique. Plusieurs Ehpad ont décidé d’isoler les personnes atteintes du virus dans une aile de l’établissement avec du personnel dédié et/ou dans une zone étanche. Le confinement total et permanent en chambre, si nécessaire qu’il soit, est difficile, voire impossible. Comment empêcher des résidents, surtout ceux atteints de troubles cognitifs, de déambuler dans leur lieu de vie, au risque d’accroître leur anxiété, leur pathologie ?
  • Les repas se prennent dans en chambre ou en petits groupes, certains s’inquiètent d’éventuelles fausses routes, vu le nombre d’accompagnants que cela suppose si les résidents sont seuls. 
  • Les masques (et autres protections) arrivés en Ehpad sont en quantité insuffisante, il est important que tout le personnel en porte et pas seulement les soignants. Selon l’ARS, les EHPAD sont servis de façon hebdomadaire pour les masques par les GHT (groupements hospitaliers territoriaux (GHT), (CHSF à Corbeil et GHNE à Longjumeau). Le CD91 met en place un service de livraison si besoin.
  • Le nettoyage des locaux et les toilettes individuelles des résidents (lavage des mains des soignants ?) doivent être assurées régulièrement pour prévenir la contagion.
  • Les tests semblent en nombre insuffisants, voire inexistants ou pas mis en œuvre. Il faudrait dépister tout le monde, y compris les soignants, pour réduire et stopper l’épidémie avec des isolements justifiés. Cette prévention est aussi le moyen/permettrait aussi de rassurer les personnels, les résidents et les familles.
  • Appareils respiratoires. A ce stade, selon l’ARS, il n’y a pas de dotation généralisée dans les Ehpad, mais des solutions sont recherchées au cas par cas.
  • La communication individuelle avec le proche comporte des variantes selon les Ehpad. Elle s’appuie sur le numérique (Skype, WhatsApp, etc…), le téléphone, y compris dans certains cas sous forme de messages ou journaux réguliers aux familles, de photos et de vidéos, selon la pathologie du résident. Mais la communication collective de l’établissement aux familles est aussi à soutenir pour limiter l’avalanche de mails et de coups de téléphone individuels qui mobilisent trop le personnel.
  • Les activités d’animation sont adaptées à des petits groupes  ou supprimées. Certains établissements déconseillent les chaînes d’infos TV en continu pour ne pas angoisser les résidents. Leur accompagnement est renforcé, il prend des formes différentes selon leur état.
  • L’évolution du nombre de décès et de l’épidémie chez les résidents, qui atteint aussi des salariés, est source de stress pour tous. Elle accroît le manque de personnel, les équipes sont surbookées. Les personnels contaminés en arrêt maladie s’inquiètent pour leur famille et les résidents qu’ils ont côtoyés. Des proches aidants et des élus de CVS ont proposé des coups de main et d’autres formes de soutien et de solidarité.
  • L’écoute des résidents, des aidants et du personnel. Le soutien psychologique est essentiel et les échanges avec le psychologue, quand il est disponible, sont bien appréciés par les familles. Certaines associations sont spécialisées dans l’écoute, notamment pour les aidants.
  • Le bénévolat et le soutien. Des anciens professionnels du sanitaire et du médico-social qui ont les compétences nécessaires peuvent apporter leur aide, bénévolement. Les proches aidants, de leur côté, peuvent organiser des actions externes d’échanges entre familles, de soutien et de solidarité. Par exemple, fournir du matériel, des protections, des cadeaux, organiser des collectes et des manifestations…
  • L’accompagnement des malades, la fin de vie, le deuil et les obsèques. Il est important de vérifier ce qui est prévu sur le plan médical et psychologique (+ soins palliatifs, télémédecine..), notamment pour soulager la douleur physique et l’angoisse du malade. De demander d’associer les familles à distance (téléphone, vidéo) et si la famille, exceptionnellement, peut être présente pour accompagner le mourant dans la dignité et sous quelles conditions. Pour les obsèques, vu les restrictions sanitaires, d’envisager après l’enterrement une cérémonie une fois le confinement national terminé.
  • L’appui de l’Agence régionale de santé et du conseil départemental aux Ehpad. L’ARS est fortement mobilisée au plan régional et départemental. Une plate-forme a été mise en place pour les questions urgentes avec les directions des Ehpad avec un suivi quotidien et des recommandations. Elle assure la fourniture du matériel. Le Conseil départemental de l’Essonne organise avec les directeurs d’Ehpad des conférences deux fois par semaine. Un numéro de téléphone dédié a été créé pour les partenaires (hôpitaux, services d’aide à domicile, Clics, établissements, etc.). Notre réseau de CVS questionne régulièrement l’ARS

 

Voici, ci-dessous d’autres informations et conseils utiles sur plusieurs sites

 

ARS, Conseil départemental, ministère

www.iledefrance.ars.sante.fr/coronavirus-covid-19

www.essonne.fr/breves-et-communiques/actualites/breve/pour-nos-aines-maintenir-le-lien-avec-les-ehpad/

www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/actualites/coronavirus-covid-19-ou-trouver-des-informations.

www.santepubliquefrance.fr

Communiquer avec son proche

www.agevillage.com/actualite-18630-1-Que-faire-quand-on-ne-peut-plus-visiter-son-proche-.html

www.famileo.com/famileo/fr-FR/

Ecoute des proches aidants

www.lamaisondesaidants.com/les-plateformes-telephoniques-decoute/

www.avecnosproches.com/

Confinement

www.agevillagepro.com/actualite-18635-1-Confinement-unites-Covid-19-partage-de-pratiques.html

www.agevillagepro.com/actualite-18639-1-Adopter-les-bons-reflexes-en-periode-de-confinement-par-Michel-Bille.html

Fin de vie et deuil

www.agevillagepro.com/actualite-18634-1-Affronter-la-fin-de-vie-avec-le-Covid-19.html

www.france-assos-sante.org/wp-content/uploads/2020/03/Prise-en-charge-douleur-covid19.pdf

www.jalmalv-federation.fr/

www.admd.net/

https://mieux-traverser-le-deuil.fr/

Ethique et soutien psychologique

www.agevillagepro.com/actualite-18638-1-Les-approche-non-medicamenteuses-se-mobilisent.html

www.espace-ethique.org/sites/default/files/ethiquecovidehpaddomicile260320def.pdf

 

 

 

Un premier bilan et des conseils pour affronter la pandémie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article