Claude, une vie bien remplie qui se poursuit à l’Ehpad

Publié le par Réseau inter CVS 91

Voici le témoignage du parcours de Claude Jouis, Vice-Président du CVS de la Foret de Séquigny 91700 Ste Geneviève des Bois

Agé de 87 ans, je n’allais pas à l’école jusqu’à la libération de PARIS en 1944. Mais, néanmoins, avec l’aide de mes enseignants, je réussis le concours d’entrée à l’Ecole Polytechnique en 1956.

Ma carrière se partagea entre des fonctions techniques en informatique de gestion jusqu’en 1977, et la direction financière en coopération franco-africaine. Je pris ma retraite en 1997 à un poste tenu au SENEGAL et je revins en France.

Depuis ma jeunesse jusqu’à maintenant, j’ai toujours associé des activités de management (planification à cinq ans, suivi budgétaire, et le contrôle sur le terrain des projets sidérurgie algérienne, irrigation tropicale, audit, etc..).

Un nouvelle épouse à l’Ehpad

Veuf en 2013, je quittai  ma maison située à Sainte Geneviève pour m’installer dans cette commune par MES PROPRES CHOIX de résidence, d’abord en foyer –logement dans un studio, puis depuis 2018 en EHPAD, suivant les nécessitées ressenties personnellement résultant de l’évolution de mes handicaps essentiellement physiques (je conserve une excellente mémoire et toutes mes capacités cérébrales)

Moi-même, je choisis mon hébergement actuel dans une chambre voisine de celle de ma nouvelle épouse depuis 2021.Simultanément, je me plaçai également sous la tutelle d’une de mes filles, sauf pour le pavillon géré par un de mes fils.

La gestion de l'établissement m'intéresse

Il convient de noter que je préparai soigneusement mon déménagement tant par la constitution d’un trousseau couvrant plusieurs années, d’un stock de papiers et de crayons, d’une bibliothèque rangée dans une armoire de famille. Ainsi, se mît en place un univers personnalisé animé par une présence féminine. Désormais les après-midis se consacre à PAULETTE pour que nos journées vécues ensemble, s’écoulent agréablement. Les matins permettent de retrouver ses envies de jeunesse : astronomie, évolution de la vie, architecture et urbanisme, par des lectures et par des écritures sur papier, puis par ordinateur.

Lors d’une élection des représentants des Résidents au Conseil de la Vie Sociale, je souhaitai suivre la gestion de l’établissement aux points de vue comptable et personnel. Je pensai suivre les changements perçus dans ces deux domaines afin de maintenir les excellentes qualités de l’hébergement et d’animation. Actuellement la situation se modifie peu à peu sans susciter l’enthousiasme des pensionnaires.

Dans ce contexte, je vis une résurrection qui me rend heureux avant de me retrouver dans la vie spirituelle évoquée par saint Paul.

Claude, une vie bien remplie qui se poursuit à l’Ehpad
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Magnifique. ICI à ARLANC dans le 63 j'ai informé l'ARS de l'utilisation "d'abus de pouvoir par le personnel de direction sur des personnes dépendantes et soumises à son autorité" pour "nommer" un CVS fictif. <br /> Celle-ci a reconnu les faits selon l'ARS<br /> Hier soir deux résidents ont été mis à l'écart lors du repas et ont eu au début du repas le motif de cette mise à l'écart.<br /> Parler de coopération est ici une injure à la direction!!!<br /> .
Répondre